Qui sommes nous ?

Situés dans la région de rouen et spécialisés dans le recouvrement de créances, nous mettons tout en oeuvre pour vous garantir des résultats rapides, grâce à des méthodes basées sur le dialogue, la persuasion, et la négociation.

Notre force : La visite domiciliaire

Recouv’Perf intervient pour la meilleure défense, à la fois des intérêts mais aussi de l’image de marque de ses mandants. Le but étant que la relation commerciale avec votre client débiteur soit préservée, et que vos impayés ne soient pas une fatalité.

Quel que soit votre domaine, nous saurons nous adapter à votre activité, afin de gérer vos dossiers d’impayés de manière autonome, et faire face aux éventuelles objections de la part de vos débiteurs.

Notre savoir faire :

La préservation de l’image commerciale des clients créanciers.

Répondre à un souci économique. N’engager la procédure judiciaire que lorsque toutes les interventions amiables se sont avérées vaines. Pour ce faire, outre les moyens traditionnels (lettres comminatoires, téléphone, SMS, Email, mises en demeure) il est mis en place une action très efficace, la visite domiciliaire.

En effet, si un dossier contentieux est avant tout du papier (pièces justificatives d’une créance), il est des éléments essentiels qui ne peuvent qu’être recueillis sur le terrain, à savoir :

  • S’assurer de la réalité du domicile du débiteur personne physique et qu’il n’est pas hébergé chez un tiers
  • S’assurer que l’entreprise débitrice n’est pas hébergée par une société de domiciliation commerciale où elle n’y a aucune activité économique donc aucun patrimoine
  • Connaître les véritables motifs de l’impayé (mauvaise foi, difficultés financières, litige non révélé jusqu’au jour de la visite)
  • S’assurer de la solvabilité du débiteur

La connaissance de ces éléments est essentielle pour la suite à donner au dossier. En effet, si lors de la visite domiciliaire, la partie débitrice ne fait pas face à ses obligations en réglant les sommes qui sont dues ou ne prend pas avec le médiateur des accords de règlements échelonnés satisfaisants pour le créancier, les informations recueillies permettront à la société de recouvrement de créances de donner une meilleure orientation au dossier.

Il est évident qu’il n’est pas utile d’engager des poursuites judiciaires (sauf avis contraire du créancier) dès lors que l’on a la quasi-certitude que l’exécution forcée à venir aboutira à coup sûr au dressé d’un PV de carence par l’huissier de justice instrumentaire.